Plus récents
Kaya a partagé

“But the 8-hour workday is too profitable for big business, not because of the amount of work people get done in eight hours (the average office worker gets less than three hours of actual work done in 8 hours) but because it makes for such a purchase-happy public. Keeping free time scarce means people pay a lot more for convenience, gratification, and any other relief they can buy. It keeps them watching television, and its commercials. It keeps them unambitious outside of work. We’ve been led into a culture that has been engineered to leave us tired, hungry for indulgence, willing to pay a lot for convenience and entertainment, and most importantly, vaguely dissatisfied with our lives so that we continue wanting things we don’t have. We buy so much because it always seems like something is still missing.”
— Your Lifestyle Has Already Been Designed raptitude.com/2010/07/your-lif

Kaya a partagé

back in the 2000s conservatives were all like "if you let gay marriage pass or let obama get elected, it will be chaos and society will crumble!" and now I'm seeing it was actually not a warning but a threat, like if we let these things happen then THEY will be the ones to unleash the chaos

Kaya a partagé

Long Rant About Tech 

Musing on my experience of working in tech.

If I could sum up the startup life in a simple phrase, it would be this: the contemporary model that tech start-ups adopt is fucking cancer. Virtually all of them start from good ideas, or at the very least, good intentions. At first, it seems cool to work at a tiny company where everything is scrappy and the future is uncertain, where your first big customer feels like a huge validation of a big idea.

But, at some point, there's this horrific pivot where the startup decides it MUST act like "a business" and, without coherent guidance, copies over the conventions that thousands of other startups have bought into, with little consideration towards their corrosive effects.

One of the biggest, most telling things about my last startup was in what happened to personnel. It's representative of the wider industry: most employees stay for about 1-2 years, then fuck off to some other company in search of advancement in either payment or status, or both. Turnover in tech is extremely high, despite the purported benefits: there's a snack bar! We do team-building exercises once a month! There's yoga and inspirational talks, and a diversity initiative, and all of our messaging focuses on how much we care about you! We're a family, after all!

Deep down, all of these concessions do little to address the more horrific things going on. Someone's fucking the boss. The Diversity and Inclusion initiative doesn't actually do anything. The community outreach program just has the same people coming back every month to leech off the free food while we mindlessly play powerpoint karaoke and interview industry veterans over buzzwords like kubernetes. We pretend to be progressive, and care about people, but we're part of why the rent is going up, and a factor in why that homeless guy is shitting in the street. The poop in the street is treated as a meme - we all talk with a smile about whether that's dog or human poop, then bring up whether the problem will ever get better, as we mosey down to a sandwich shop to pay for our $15 lunches without the hint of irony.
Kaya a partagé

Dear web developers and admins,
please stop embedding Google's hideous #ReCaptcha into your websites. Its algorithm is faulty, forcing regular users to click dozens or even hundreds of fire hydrants, bicycles, or traffic lights each day. It puts a 'suspicious activity' flag on users who won't obey to Google's business model - such as people who don't sign into Chrome, use anonymity VPNs, or use browser extensions to suppress common tracking mechanisms. Enough is enough. Stop it.

Kaya a partagé

it’s very punk rock and sexy of us to care about other people actually i’m tired of apathy and nihilism we CAN and SHOULD build a softer world if only because it is within our power and imagination to do so

Kaya a partagé

@ConcernedApe@twitter.com *still* releasing content updates for Stardew Valley 4 years after launch even though it's already one of my favorite games ever. Nothing but the deepest respect for this dev / artist 💚 🌱

annonce coloc, proximité Montpellier 

Pardon mon coloc a réédité l'annonce, l'ancien lien n'est plus valable 😑

leboncoin.fr/colocations/18991

Afficher le fil de discussion

annonce coloc, proximité Montpellier 

Je quitte cette super maison pour me rapprocher de Montpellier début février : viens-donc visiter, on est chouettes !

leboncoin.fr/colocations/18990

J'aime beaucoup l'idée des : 2-3 personnes avec qui tu te déconfines *en cercle fermé* pour avoir des câlins tout en respectant bien tes distances avec le reste du monde 💙

Kaya a partagé

covid, politique, reflexions, communautés 

Le placard

le.roncier.net/post/2020/12/17

Un bel article, qui résonne particulièrement avec mes réflexions du moment.

Kaya a partagé

Seeing a money request getting tagged #MutualAid instead of #BegPost is good shit keep it up folks I'm tired of the poors feeling shame about needing stuff.

Kaya a partagé

FrPol ; asiaphobie et agressions racistes 

« Coups, crachats, insultes : "Cette haine envers les Asiatiques est montée crescendo" »
https://www.leparisien.fr/paris-75/coups-crachats-insultes-cette-haine-envers-les-asiatiques-est-montee-crescendo-01-11-2020-8405972.php

---

J'ai pas l'article en entier parce que gngngn mais juste bah ouais c'est reparti, et notamment depuis le 27-28 Octobre 2020 y a pas mal d'appels sur les réseaux à nous tabasser en règle, voire de nous exterminer. Ambiance.

La crise sanitaire n'est qu'un prétexte pour la plupart des gens qui appellent à nous flinguer, mais ça cache autre chose, un racisme plus profond, qui trouve quelques explications.

Par contre avant de parler de ça : faut comprendre que pour un asiaphobe, les chinois = toutes les personnes asiats. Et ça se définit par "tout ce qui a les yeux bridés"

Quand on creuse un peu notamment sur Twitter on trouve des posts appelant à nous tabasser sous prétexte qu'on aurait apporté le sars-cov2. "Virus chinois", et toutes ces rethoriques médiatiques, hein.
Mais on trouve aussi des gens, de confession musulmane ou non, qui parlent de vengeance pour les Ouïghours, et les peuples musulmans opprimés par la Chine.
D'autres, beaucoup de personnes noires, parlent de l'occupation coloniale chinoise (comprendre des groupes industriels asiatiques (chinois, coréens, japonais,...)), dans les pays d'Afrique. C'est pas forcément un truc très connu, mais entre les chalutiers asiatiques et leurs conditions de vie à bord immondes pour les travailleurs africains, les implantations industrielles parfois à la limite du légal avec toujours des conditions de vie plus proche de l'esclavagisme que du salariat..., etc bref ouais pas mal d'industriels asiat sont dans la mire de nombreux-ses révolté-es.
Faites gens, pour le coup plutôt blancos, parlent de cette Asie qui corrompt les valeurs de la France, notamment en achetant les terroirs français, dépossédant la France de ses richesses, ses industries etc etc.

Bref c'est assez compliqué à démêler, c'est un racisme qui prend ses racines très profond dans un terreau d'actes réels mais pour lesquels on ne peut certainement pas accuser toutes les populations asiats qui demandent qu'à faire leur vie en paix.

Je passe sur le fait qu'il y a un vrai tabou sur le racisme anti-asiatique, tant côté militantisme intersectionnel, tant côté étatique, tant du côté des personnes concernées.

N'en déplaise à l'AJCF (Association des Jeunes Chinois de France), le problème n'est pas juste "la haine", ce vieux refrain dépolitisant. Le problème ce sont -LES- haines, qui trouvent leur racines beaucoup plus profondément que la simple bêtise violente de certain-es.
Ça reste impardonnable mais c'est parfois malheureusement salement compréhensible. Plus ou moins.

---

Perso au début du premier confinement c'était pas possible de sortir de chez moi. C'était panique. J'avais systématiquement droit doit à des regards sales, soit à des réflexions dans mon dos, soit carrément des agressions verbales, une ou deux fois ça a frisé le contact physique. Y a eu les crachats aussi.

Nous les personnes asiats on est une curiosité pour les autres. On dénote, on fascine. Et on attire un mépris très particulier quand il s'agit de nous mépriser.
Le virus médiatisé comme "le virus chinois" a juste été un prétexte
Kaya a partagé
Kaya a partagé

Nantes, Loire-Atlantique, THS, Anonnce importante, boost SVP! 

A toute personne trans en recherche de primo ordonnance pour des hormones (THS) sur la région Loire-Atlantique :

Nous sommes en démarche auprès du conseil départemental de sorte a ce que le Planning Familial (PF) soit autorisé a délivré des primo-ordonnance (PO) pour des THS.
Nous savons que beaucoup de personnes n'appellent pas le planning familial a ce sujet.

Cependant, pour appuyer notre dossier, nous vous demandons, s'il vous plait, de bien vouloir les joindre tout de même en demander une primo ordonnance de THS.

Les personnes de l'accueil sont prévenues. Cela a pour but de pouvoir quantifier et appuyer notre revendication en fournissant des chiffres fiables. Aucun limitation sur la zone géographique. Si Nantes est une zone ou vous pourriez aller pour un THS, merci d'appeler et faire la demande pour une PO. C'est important

Merci d'avance de votre mobilisation

Boost SVP!

post long, astuce mnémotechnique de genre 

Dans mes contacts j'enregistre souvent un espèce de 2e prénom ou de civilité alternative qui est composé-e :

* du ou des pronoms de la personne ou leur transcription phonétique
* de la première lettre de la règle d'accord (ça marche pour épicène, inclusif, neutre, féminin, alternance, masculin …)

Ça rentre facilement dans un nom de contact, par exemple : Kaya elf (ou ellef) Thommy.

C'est quoi tes astuces pour pas mégenrer tes contacts, fédiverse ?

Autonomie des personnes handicapées : une pétition importante, on a besoin de + de 100 000 signatures pour le sénat, si tu es majeur-e et français-e vazy s'il te plaît ça prend pas longtemps.

Une petite explication en vidéo : youtu.be/Wej6U2ib-So

La pétition sur le site du sénat : petitions.senat.fr/initiatives

Kaya a partagé
Kaya a partagé

Long post 2/2 ; Dénonciation du racisme de Nantes Révoltée par le collectif Racine 

Nous, ce qui nous intéresse, c'est comment lutter RÉELLEMENT contre l'islamophobie. Et sans critiquer les associations musulmanes qui ont signé - ce qui est totalement compréhensible et elles méritent tout le soutien possible - notre objectif n'est absolument pas de faire une "union sacrée" mensongère et de façade avec des orgas politiques dont on SAIT ce qu'elles pensent et font vraiment derrière, sabotant violemment les luttes antiracistes et l'autonomie politique des racisé-e-s le reste du temps. Il est donc hors de question en cette période de montée du fascisme de conforter cette gauche blanche complice des politiques racistes et islamophobes dans leur hypocrisie, qui n'a que trop duré et qui n'a fait que nuire considérablement à nos luttes et leur organisation. Nous préférons continuer notre travail au quotidien et dans nos environnements, et secouer la gauche blanche pour qu'elle fasse justement DAVANTAGE que simplement signer une tribune pour préserver sa posture de gauche, et qu'au contraire, elle s'engage véritablement en faveur de la lutte contre l'islamophobie.

À côté, notre nom et une signature n'ont que peu d'importance. Nous considérons que l'antiracisme n'a pas besoin de groupes représentants et intermédiaires pour exister. Cette lutte n'est pas le produit et le monopole d'une élite encadrante et avant-gardiste qui se voient guider les "masses", au contraire, c'est une lutte du quotidien et portée par l'ensemble des dominé-e-s qui se battent pour vivre dignement et réclamer leurs droits et leurs libertés. Les groupes politiques n'incarnent pas la lutte, et heureusement, car il n'est pas rare de voir les groupes et les figures politiques prospérer mais les luttes reculer. C'est pourquoi, nous faisons le choix de changer radicalement notre fonctionnement collectif afin de lutter pleinement pour l'antiracisme, sans s'enfermer dans le schéma courant des milieux militants, à savoir : devenir une entreprise de luttes, faisant tout pour se maintenir et éliminer la concurrence, en finissant par s'institutionaliser et ne même plus lutter.

A nos yeux, c'est ce que nous faisons au quotidien qui compte, en nous battant pour l'amélioration des conditions de vie de chacun-e et pour la fin des rapports de domination, en contribuant à des perspectives de changement radical, solide et durable, en mettant à disposition nos ressources et en réagissant face aux situations de violences et d'oppression à toute échelle. Et nombreuses sont les personnes qui luttent au quotidien de cette façon, sans attendre un retour sur investissement, contrairement aux groupes militants qui font parfois tout l'opposé de ce qu'ils prétendent, ne s'engageant que pour alimenter leur business et leur carrière et ne comptant que sur une propagande mensongère pour sauver les apparences. Ces personnes, de toute âge et dont le nom n'est pas connu, sont issues de nos entourages, de nos familles et de nos quartiers, elles pensent collectif, se battent pour l'égalité, la justice et la paix, résistent face à l'oppression, encouragent les autres à lutter et rester dignes, prennent pleinement leurs responsabilités et font en sorte que tout le monde soit considéré et pris en compte.

Ce sont ces personnes responsables et inspirantes, qui n'ont pas la prétention d'être de grand-e-s militant-e-s révolutionnaires et d'être en tête de cortège à chaque manif, qui luttent véritablement pour le changement et sont les cibles privilégiées de la répression, car c'est d'elles/eux dont l'Etat français a vraiment peur. Et si aujourd'hui, nos luttes se poursuivent, c'est grâce à leur persévérance et leur intégrité, car leur engagement ne s'achète pas et ces personnes n'attendent pas de gagner en popularité et en capital pour agir.

Donc si ce week-end à Nantes, le milieu militant de gauche ne s'est pas du tout organisé pour lutter contre le racisme et l'islamophobie, ces personnes, elles, n'ont jamais arrêté de se battre pour le bien collectif et nous leur devons beaucoup. Hommage et profond respect pour celles et ceux qui nous ont fait et nous font toujours garder espoir et luttent toujours autant à nos côtés. Force et courage à elles ❤️ Et aux autres, nous ne pouvons qu'espérer que votre volonté de lutter (si elle est sincère) donne lieu à du changement concret pour se battre ensemble.

---
Afficher le fil de discussion
Kaya a partagé

Long post 1/2 ; Dénonciation du racisme de Nantes Révoltée par le collectif Racine 

Copié collé de la publication du collectif Racine :
https://facebook.com/Collectif.Racines/photos/a.472460526521731/1130511580716619/?type=3

---

Petite victoire pour l’antiracisme, malgré l’absence totale de mobilisation contre l’islamophobie à Nantes ce weekend ! Et hommage à celles et ceux qui ne lâchent rien ❤️

A secouer la prétendue gauche blanche, la lutte paie ! Une nouvelle fois, Nantes Révoltée cède face aux protestations antiracistes !

Ainsi, après :

- Une lettre ouverte pour leur demander de se ressaisir sur leur ligne éditoriale digne de Valeurs Actuelles, entre sensationnalisme belliciste et islamophobie alarmant leur lectorat sur la menace d’une « terreur religieuse » de l' « l’islamisme », présageant « une guerre confessionnelle imminente »

- Un post de dénonciation suite à leur réponse complètement raciste et fasciste sur Indymedia nous traitant d’ « islamistes à combattre » , de « racistes racialistes » et d’« ennemies d’extrême-droite » et appelant à ce que crève le milieu antiraciste et intersectionnel

- Un dossier sur la VIEILLE gauche blanche réfractaire à l’antiracisme, en exposant leur groupe comme cas d’école, avec leurs idées et leurs méthodes d'extrême-droite pour contrer l'antiracisme et l'autonomie politique des personnes non blanches

Nantes Révoltée a finalement signé une tribune intitulée « La JEUNESSE contre l'islamophobie » dans Médiapart, accompagné de son groupe sous-traitant l'Action Antifasciste Nantaise (qui, rappelons-le, est une AFA spécifiquement créée par Nantes Révoltée pour contrer l'antifascisme mené par les racisé-e-s, et qui a abouti à l'exclusion des afroféministes et des féministes nord-africaines de la formation de cette AFA, au motif qu'elles seraient "des racialistes qui ne devraient pas exister", pour se retrouver en entre soi blanc raciste et assumé) ! Un effort dont nous admirons la spontanéité et la subtilité, et qui a dû être très difficile à fournir. Nous leur souhaitons donc bon rétablissement, et bon courage pour s'en remettre. Pas d'inquiétude, plus vous ferez d'efforts antiracistes, moins ce sera douloureux, promis !

Cependant, encore une fois, signer une tribune, ce n’est que le STRICT minimum quand on se prétend un tant soit peu de gauche, il s'agit en plus d'un apport tardif et peu concret, Nantes Révoltée peut donc mieux faire ! Et relevons que bien que la tribune appelle à manifester partout en France contre l’islamophobie ce Samedi 12 Décembre, en réalité, aucun appel n’a eu lieu à Nantes.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que cette initiative agite leur lectorat fidèle qui se scandalise et se déchaîne en explosant le compteur de commentaires racistes !

Nantes Révoltée, vous avez signé, eh bien, nettoyez maintenant ! Demandez-vous comment vous en êtes arrivé-e-s à avoir un lectorat aussi raciste, et faites le ménage sur votre page pour cesser de banaliser tous ces propos racistes et fascistes !

Allez, encore un petit effort antiraciste en cette fin d'année, espèce d'antifascistes en carton mal recyclé ❤️

On nous a demandé pourquoi le nom de Racines ne figurait pas parmi les signataires de cette tribune.

D'une part, nous n'avons jamais été sollicitées, ce qui n'étonne personne puisque Nantes Révoltée et l'Action Antifasciste Nantaise sont signataires et feraient tout pour ne pas le permettre, justifiant l'exclusion et le harcèlement systématique des minorités de Nantes qui devraient à leur goût se taire et les servir. La responsabilité revient alors aux groupes antiracistes signataires de cautionner ou non cette sélection fondamentalement raciste de la part de militant-e-s blanc-he-s entre les "bon-ne-s racisé-e-s" (jugé-e-s modéré-e-s, intégrables, laïcs/ques, bien doté-e-s en capital, nuancé-e-s et impartial-le-s) et les "mauvais-e-s racisé-e-s" (jugé-e-s extrémistes, violent-e-s, communautaristes et comme des ennemi-e-s de l'intérieur à éliminer, parce que refusant de se plier aux manipulations de la gauche blanche). C'est d'ailleurs tout l'enjeu sur lequel repose notre lutte contre l'islamophobie vis-à-vis de l'Etat français qui cherche à classifier les musulman-e-s et à créer un "islam de France, assimilé, modéré et invisible, qui ne menace pas la suprématie blanche", ce n'est pas tolérable que des milieux militants se prétendant de gauche reproduisent exactement ces mêmes mécanismes racistes.

D'autre part, même en étant invitées à signer, nous ne croyons pas à ces faux engagements qui en vrai n'engagent à rien : on voit ici des groupes politiques totalement islamophobes, excluants et violents envers les racisé-e-s signer à côté de groupes politiques pourtant concernées par l'islamophobie, la preuve que finalement signer un appel pour se faire passer comme très antiraciste est à la portée de tout le monde et ne demande pas beaucoup d'efforts.

(...)
Plus anciens
social.bim.land

Le réseau social du BIM, fruit de la collaboration de 3 associations promouvant les Logiciels Libres et la Neutralité du net